Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Alpine annonce une gamme de 7 modèles d’ici 2030 et sa présence aux USA

Alpine

Alpine, la marque emblématique de voitures de sport française, est en plein boom. L’entreprise confirme sa croissance et son ambition de développement international, avec un chiffre d’affaires prévu de plus de 8 milliards d’euros en 2030 et un équilibre financier prévu en 2026.

La société va développer sa propre plateforme de haute performance, l’Alpine Performance Platform (APP*), pour ses futures voitures de sport 100 % électriques. Elle vise à atteindre une production à zéro émission de carbone d’ici 2030. Alpine annonce une gamme de 7 modèles d’ici 2030, comprenant notamment un futur roadster et la toute nouvelle A310, tous deux développés sur cette plateforme. À la pointe de l’innovation et des sports mécaniques, Alpine continuera d’améliorer sa réputation en compétition, notamment en endurance avec sa propre Hypercar à partir de 2024. En Formule 1, Alpine attirera de nouveaux investisseurs pour renforcer le développement de son équipe, avec Otro Capital, RedBird Capital Partners et Maximum Effort Investments investissant dans Alpine Racing Ltd (Royaume-Uni).

Le nombre total de points de vente a doublé en à peine 2 ans, atteignant 140 au 31 décembre 2022. Alpine a noué des partenariats avec RedBird et AutoNation aux États-Unis, confirmant ainsi son attrait dans un pays où la marque a de grandes ambitions. De plus, la marque est entrée pour la première fois dans le top 150 des marques françaises les plus valorisées, avec une valeur estimée à 550 millions d’euros.

Le lancement de 7 nouveaux modèles d’ici 2030 soutiendra la croissance d’Alpine. Issue de la compétition automobile, Alpine doit relever de nombreux défis, notamment sa transition vers l’électrique. Pour ce faire, elle peut s’appuyer sur la vaste expertise de ses techniciens et ingénieurs, qui font partie des spécialistes mondiaux de la course automobile.

Alpine s’appuiera sur son « Dream Garage » composée de modèles 100 % électriques, tels que :

  • La future A290, une voiture sportive et urbaine de segment B (basée sur la plateforme CMFB-EV de Renault 5 et Renault 4), dont la voiture concept a été dévoilée en mai et qui devrait être disponible à partir de 2024.
  • Le Crossover GT de segment C, prévu pour 2025 et qui sera fabriqué en France, à l’usine Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé.
  • La toute nouvelle A110, porte-étendard du patrimoine et du savoir-faire d’Alpine, sera entièrement électrique d’ici fin 2026.
  • Le prototype A110 E-ternité a servi de test et a démontré que Alpine a la capacité, et que cela est rentable, de développer sa propre plateforme, ce qui lui permettra d’offrir des voitures fidèles à son ADN sportif et agile. L’APP (Alpine Performance Platform) capitalisera également sur les ressources internes de l’entreprise pour réaliser des économies d’échelle.

En plus de sa plateforme APP, Alpine développe des technologies propriétaires pour ses modèles de sport exclusifs, telles qu’un moteur à combustion interne à hydrogène ou ADM (Alpine Dynamic Module), l’intelligence centrale qui améliore l’agilité et les performances de l’architecture électronique.

Alpine renforce sa transformation grâce à des partenaires de premier plan dans leur domaine. Alpine vise à créer un écosystème en s’entourant de partenaires clés pour co-inventer la voiture de sport de demain, avec à leur tête le Groupe Renault. Sa plateforme APP bénéficiera de l’expertise en SDV (Vehicle Software-Defined) d’Ampere, le futur acteur électrique et logiciel du Groupe Renault. Mobilize Financial Services permettra à Alpine d’attirer et de fidéliser ses clients grâce à des services financiers sur mesure. Enfin, en plus de ses propres points de vente, l’entreprise pourra s’appuyer sur le réseau de distribution du Groupe Renault pour ses ventes à l’étranger. D’autres partenaires externes la soutiendront, notamment Google pour le développement de services de connectivité et Verkor pour la fourniture de batteries hautement performantes fabriquées en France (à Dunkerque).

Alpine s’efforce d’améliorer son image de marque pour stimuler ses revenus en augmentant sa présence dans les sports automobiles, comme le Championnat du Monde d’Endurance 2024, où Alpine concourra en tant qu’équipe d’usine dans la catégorie reine Hypercar, ainsi qu’en Formule 1, où elle souhaite augmenter les revenus de licence et de merchandising.

Contenus sponsorisés